Robba
 



Lea Eouzan-Pieri face Fiure chì ti fideghjanu


« Ce que la Photographie reproduit à l'infini n'a eu lieu qu'une fois : elle répète mécaniquement ce qui ne pourra jamais plus se répéter existentiellement. » C’est sans doute cette lutte contre l’oubli que décrit Roland Barthes qui guident les photographes dans les prises de vue, dans leur recherche. Lea Eouzan-Pieri nous propose une nouvelle fabrique d’images.



D. 19xx © Lea Eouzan-Pieri
D. 19xx © Lea Eouzan-Pieri

Lea Eouzan-Pieri est photographe. Diplômée de l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles, elle mène depuis plusieurs années un travail autour des mutations du paysage insulaire corse et autour de la mémoire des lieux. Plus généralement, elle s'interroge sur son métier et sa capacité à dire l'intime ou le commun. Sur ce que l'image fait à la Corse - cette île de beauté, consumée de clichés, devenue carte postale.
Elle nous livre ici une nouvelle série d'images et un questionnement, comme un chemin de rédemption?




 

Perchè ?

Stradella © Lea Eouzan-Pieri
Stradella © Lea Eouzan-Pieri

Pourquoi photographier ? Que photographier ? Comment encore faire récit avec la Photographie ? Des interrogations aussi pressantes que nous sommes asphyxiés par ce flot incessant d’images. Une overdose largement admise aujourd’hui et pour autant peu jugulée.
L’espèce humaine a produit 1500 milliards de photographies l’année dernière.
Quelle est la nouvelle signification de cette empreinte ?
J’ai ressenti le besoin de travailler sur une matière existante, sur ces traces du passé, du mien, de proches ayant décidé de se séparer d’un matériel destiné à être détruit.
Jean-Joseph Albertini, artiste et enseignant en Arts plastiques à l’Université di Corsica parle de « sédimentation de la mémoire ».
Il ajoute : « Quant à savoir de qui il s’agit, où nous sommes et à quel moment, l’essentiel est que l’on s’y retrouve.
Trouver ce qui nous regarde dans ce que l’on regarde 
».

Juste perspective.
  

Inseme © Lea Eouzan-Pieri
Inseme © Lea Eouzan-Pieri

Pour découvrir le travail de Lea Eouzan-Pieri, c'est ici
Mercredi 28 Avril 2021
Vannina Bernard-Leoni & Lea Eouzan-Pieri


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 29 Octobre 2021 - 12:24 U Palazzu Naziunale, un associu dinù

Dimanche 24 Octobre 2021 - 07:39 Una capraghja d'oghje, Letizia Giuntini