Robba
 



Leghje a Pace


Da un capu d'annu à l'altru, ci hè sempre statu stu bisognu d'inciartà ciò chì hè pront'à stalvà.
Eccu un picculu passu in daretu, strattu d'Appellamanu di Petru Casanova (Ed. Piazzola, 2021), da ramintà ci chì i segni da leghje i Tempi à vene, si trovanu à mezu à u fà d'ogni ghjornu, vicinu à un locu è un cullettivu soiu.



U Spaddistu
U Spaddistu
L’amparéra  cum’è quella di l’Ochju è altre signature, si praticava a notte di Natale frà maiò. I tèrmini cambiavanu, si parlava di casa, fucòne, ghjésgia, di tacca (sègnu di mórte), di fiuminali, di partenza… U paciaghju circava à sapè u locu, u tempu, ciò chì stalvava, induv’ellu s’andava, ciò chì si timìa per ghjente, bestie è robba.
A scélta di a spalla dinò cambiava : a spalla rita di muntunèttu o purcastru, a spalla manca capruna.
Da nutà chì e donne, elle, eranu più avvezze à inciartà i tempi à veni grazi’à u sprònu di i ghjalli, o e cènnere di u focu natalèscu.
 
U paciaghju, zittu è bassu, stà assentitu. Di l'altru, ne cóglie e parólle è ne léghje in faccia, in l’óchji è e membre, u patimentu, l'affanni, l'angoscia, e paure, i timori. Mai, ellu averte, ne menu ghjudica ò assòlve. Eppuru, ellu cunfórta è pórta pace.
 
L'étude sur les "paciaghji" amène une réflexion inhabituelle sur la mémoire pour le moins paradoxale de ces "voyants" de chez nous.
Cette capacité de lire la vie de l'autre sur une omoplate, "a pace" ou "scàpula", on la trouve chez les "fulaghji", les conteurs. Pour eux, c'est l'antique « virtù », sens premier, des haruspices, ou divination par des restes d'ossements : la scapulomancie.
Toutefois, les "paciaghji" ne sont aucunement sorciers ou illuminés, mais simplement ils savent que ce que l'on n'a jamais ni vu ni vécu est vrai. Car on s'en souvient par la mémoire des autres. C'est un peu l'antique théorie de la ressouvenance platonicienne, vision stimulante s'il en fut.

Parullaghju :

Stà zittu è bassu : ne dire mot
Stà assentitu : à l'écoute attentive
Patimentu : souffrance endurée
Affanni : les grands soucis
Timòri : les craintes, les appréhensions
Averte : met en garde
Ghjudica : juge
Assólve : absout
Cunfórta : réconforte
Pórta pace : calme (réconcilie)

 
Vendredi 24 Décembre 2021
Petru Casanova


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Décembre 2021 - 15:14 Bruno Latour, une boussole pour (ré)orienter la Corse

Dimanche 28 Novembre 2021 - 16:12 A Robba, trà valori è circulere